Amorcer sa résistance de cigarette électronique, pourquoi, comment ?

Amorcer sa résistance est une opération qui se fait juste avant la toute première utilisation de sa cigarette électronique. Il est indispensable de procéder à cette manœuvre pour plusieurs raisons. Le rendu du matériel et l’expérience de vape en dépendent intimement. Découvrez ici, l’importance de pratiquer l’amorçage de la résistance de votre e-cigarette ainsi que la bonne démarche à adopter.

Pourquoi amorcer sa résistance ?

Amorcer votre résistance vous épargne de trois grands désagréments majeurs.

Pour éviter de rendre inutilisable la mèche du premier coup

Lorsque votre résistance est toute neuve, il est évident qu’elle est toute sèche. Le coton en contact avec le fil résistif est donc susceptible de brûler à l’allumage. C’est ce qui arrive lorsque vous démarrez votre e-cigarette sans amorcer au préalable sa résistance. Elle se chauffe et pendant ce temps, le coton non chargé en e-liquide brûle. Le matériel vous laissera alors un goût de brûlé à la gorge à chaque utilisation. Cette situation est malheureusement irréversible, à moins que vous remplaciez la résistance.

Pour éviter un dry hit

Si vous démarrez une vape alors que votre résistance n’est pas encore suffisamment approvisionnée en e-liquide, vous risquez de faire une bouffée sèche. Le ressenti de l’arrière-goût désagréable ne tarderait pas à faire surface. Cette expérience vous coupera tout de suite l’envie de relancer à nouveau l’aspiration des vapeurs. Seul un bon amorçage de la résistance permet d’éviter de pareilles surprises. Il vous garantira une bonne vape dès le démarrage de votre e-cigarette et une bonne diffusion des arômes.

Pour assurer une longévité à la résistance

La pérennité de votre résistance dépend également de son amorçage. Si ce dernier est mal fait, cette pièce maîtresse de la cigarette électronique ne fournit plus toutes ses performances. Du coup, la chauffe n’est plus d’une intensité optimale. Cela occasionne par conséquent une baisse de la densité des vapeurs. L’utilisation en l’état pourrait endommager à la fois la résistance et tout le clearomiseur, vous contraignant à changer de consommable.

Comment bien amorcer sa résistance ?

Comme mentionné précédemment, l’amorçage de la résistance est capital pour préserver la mèche et obtenir un hit optimal Cela dit, vous devez savoir comment réaliser cette tâche délicate.

Saturer la résistance en e-liquide

Cette opération consiste à déposer une goutte d’e-liquide dans chaque trou de la résistance qui donne accès au coton. Il doit être fait délicatement pour éviter de noyer la résistance. Lorsque vous déposez l’e-liquide, assurez-vous que le coton l’ai absorbé avant de passer à l’orifice suivant. Certaines modèles de résistances peuvent être plus exigeants en quantité d’e-liquide. Essayez de maitriser votre matériel afin de ne pas l’immerger à chaque amorçage.

Installer la résistance dans le réservoir et le remplir d’e-liquide

Après avoir réalisé l’opération précédente, il faut installer la résistance dans le réservoir. Ensuite, vous devez remplir correctement le réservoir avec votre e-liquide et achever le remontage d’origine de la cigarette électronique.

Aspirer sans allumer et patienter

Il faut enfin aspirer légèrement votre e-cigarette sans appuyer sur le bouton d’alimentation. Cette étape permet de parfaire l’amorçage. S’il y avait éventuellement une partie du coton qui n’était pas encore imbibée d’e-liquide, cela va y remédier. Laissez ensuite le matériel au repos pendant une dizaine de minutes avant de le démarrer. Cela vous assurera que la résistance est suffisamment approvisionnée en e-liquide.

Vous savez maintenant pourquoi il est si important d’amorcer votre résistance avant sa première utilisation. Suivez donc ces conseils afin de vous garantir les meilleures expériences de vape qui soient. Vous pouvez éventuellement solliciter votre vendeur pour la préparation de votre vapoteuse.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *