Dois-je utiliser des produits spécifiques pour nettoyer ma cigarette électronique ?

Pratique et utile pour fumer sans encourir les risques liés à la consommation du tabac, l’e-cig a besoin d’être bien entretenue afin d’accomplir sa mission de manière convenable dans la durée. Quelles sont les différentes techniques de nettoyage des e-cig ? Existe-t-il des produits spécifiquement adaptés au nettoyage des cigarettes électroniques ?

Importance du nettoyage des cigarettes électroniques

Le mauvais entretien des e-cig peut ainsi s’avérer dangereux pour la santé des utilisateurs. On distingue essentiellement trois grands moyens de nettoyage des cigarettes électroniques. Il y a :

  • Le nettoyage à sec
  • Le nettoyage par usage d’un, voire de plusieurs liquides de désinfection.
  • Le nettoyage à l’ultrason

Chacune de ces techniques nécessite l’usage de produits et astuces spécifiques. Il est important de connaître ces techniques afin de procéder à des entretiens approfondis et non approximatifs de vos cigarettes électroniques.

Les différents types de nettoyage des e-cig

Afin de vous permettre de garder votre e-cigarette dans une excellente hygiène, il est important de vous informer sur les méthodes de nettoyage. En fonction du mode de nettoyage que vous choisirez, vous pourrez déterminer si l’utilisation de produits est nécessaire ou non.

Le nettoyage à sec

Bien que très peu conseillé, le nettoyage à sec s’avère l’une des options préférées des vapoteurs en raison de sa facilité relative. La procédure consiste à :

Premièrement, vous devrez défaire votre e-cig en la tournant dans le sens des aiguilles d’une montre. Ensuite, vous utiliserez un matériau absorbant comme le chiffon ou un coton-tige en vue de l’élimination de la crasse. Cela vous permettra d’enlever les résidus de dépôt de l’e-liquide et la poussière incrustée.

Il est tout de même vivement conseillé d’humidifier légèrement votre matériel de nettoyage. Enfin, si vous optez pour ce type de nettoyage, il est conseillé de le faire régulièrement.

Le nettoyage par usage d’un, voire de plusieurs liquides de désinfection

Plus adapté que le premier, il réduit la fréquence de la maintenance et donc les risques d’altération ou de mauvais positionnement d’un des composants.

De plus, le nettoyage se fait plus en profondeur et n’en demeure que plus efficace.

Suite au démontage complet de l’atomiseur :

  • Déposez ses divers composants dans un récipient préalablement nettoyé ;
  • Ajoutez de l’eau, chaude de préférence, au contenant ;
  • Additionnez le liquide de désinfection (alcool ménager, du bicarbonate de soude, du liquide de vaisselle de qualité ou du vinaigre blanc).
  • Refermez le tout ;
  • Rouvrir le lendemain puis rincer à l’eau ;
  • Séchez à l’aide d’un chiffon sec les composants ;
  • Remontez l’atomiseur.

Il faut noter qu’il est important de suivre à la lettre toutes ces démarches. Vous conserverez ainsi votre e-cig en bon état.

Le nettoyage à l’ultrason

Bien que peu apprécié, il reste tout de même l’un des procédés de désinfection le plus facile en termes. Il est aussi le plus efficace. Le process fait intervenir un bac à ultrason dans lequel sera déposé le dispositif à désinfecter en y ajoutant bien sûr un détergent convenable. Lire attentivement le mode d’emploi du bac.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *