L’altération d’un e-liquide

L’e-liquide est le consommable de la cigarette électronique qui permet au vapoteur d’utiliser son matériel. Placé dans un réservoir, il imbibe le coton qui produit à son tour de la vapeur. Il possède un goût spécifique qui peut changer avec le temps en raison de plusieurs phénomènes. Les causes de l’altération d’un e-liquide sont diverses.

Le goût de l’e-liquide

L’e-liquide est un consommable qui a un goût et une saveur très intéressants. Lorsque ce goût devient fastidieux, il est fort probable que le vapotage soit trop intense. En effet, un trouble de goût peut survenir à l’arrêt du tabac. Les sens gustatifs se remettent en éveil après une certaine période d’adaptation et il peut y arriver que les vapoteurs retrouvent le goût des e-liquides de façon décuplée.

Dans certains cas, l’absence de goût peut être un phénomène temporaire et ne doit pas de ce fait alarmer. Avant de tirer des conclusions sur une éventuelle perte de goût, il faudrait vérifier si le changement de saveur ne provient pas de l’e-liquide. En effet, avec le temps et sous l’influence de plusieurs facteurs, les arômes du liquide de la cigarette électronique peuvent changer.

Les causes de changement peuvent être une mauvaise conservation de la fiole ou un dépassement de la date de péremption des ingrédients. Il existe heureusement plusieurs solutions pour sortir de chaque situation.

Les raisons pour lesquelles l’e-liquide peut perdre son goût

Il est possible que l’e-liquide contenu dans la cigarette électronique soit altéré lorsque la résistance est encastrée. Le même résultat peut être obtenu lorsque l’e-liquide est périmé et n’a plus de saveur. Lorsque le vapoteur souffre d’une petite agueusie, le rendu peut être également pareil. L’autre raison pour laquelle le goût de l’e-liquide peut se détériorer est une puissance mal amorcée. Ainsi, la première chose à faire en cas de trouble gustatif serait de vérifier la vapote elle-même.

La résistance du clearomiseur doit se changer toutes les deux ou trois semaines. À force de chauffer, la base PG/VG peut se caraméliser puis laisser des dépôts bruns et épais entre les fils résistifs de l’atomiseur. La mèche du coton se consume également petit à petit et la production de l’énergie par l’atomiseur s’avèrera inefficace. Le vapoteur inhale ainsi la vapeur et ressent aussitôt un goût de brûlé.

Que faire en cas d’altération d’e-liquide ?

L’altération du goût du liquide de la cigarette électronique signifie que le vapoteur confond aisément deux différents parfums sans s’en rendre compte. Lorsque le DIY n’a pas de goût, cela voudra dire qu’il manque de flavour et qu’un mauvais dosage a été effectué. Dans le cas d’un ressenti désagréable ou d’une sensation de cramé dans la bouche au moment de l’aspiration, il faudra vérifier si la batterie est parfaitement réglée.

Ce ressenti s’observe lorsque le wattage du mod est trop fort par rapport à la valeur de la résistance ou au tirage de la vapeur. Si le problème persiste après les réglages, il faudra songer à remplacer l’atomizer de la cigarette électronique. Un e-liquide altéré n’est pas dangereux, mais n’a plus d’intérêt pour les adeptes de la vape aromatisée.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *